Architecte en informatique, un vrai métier.

L’architecte en informatique a pour rôle de mettre en place les différentes solutions  qui composent le Système d’Information (SI).

L’architecte peut se spécialiser dans une branche spécifique de l’informatique comme l’annuaire, la virtualisation, l’identité, la Messagerie, la télécommunication, la sécurité ou au contraire rester polyvalent.

La polyvalence permet de maintenir une bonne vision d’ensemble. La fameuse vision globale architecturale que nous aimons tant répéter à nos clients et partenaires.

Cette même polyvalence à haut niveau n’est pas forcément facile, mais reste faisable à condition de disposer des bonnes bases.

 

Job

 

L’architecte a la charge de réaliser un travail fin d’audit, tout en gardant une vision à 360 degrés, pour analyser les enjeux e les besoins. Cela, tout en tenant compte de l’état de l’art.

Il doit prendre en compte les spécificités des métiers de l’entreprise pour choisir une solution informatique adaptée à l’organisation et à l’ensemble des acteurs.

Si l’entreprise dispose d’un existant (une infrastructure historique, une habitude et cætera), l’architecte doit être en mesure d’étudier tout cela pour apporter des améliorations..

Comme par exemple, accroitre le niveau de maturité en termes de sécurité, fiabiliser davantage, apporter un gain global de performance. Il n’y a rien de pire qu’une transformation, quelle qu’elle soit, sans une bonne Vision architecturale.

C’est à partir d’un cahier des charges que l’architecte prend connaissance des besoins, puis des moyens techniques, financiers et humains. Ensuite, sa mission est de déployer afin de pouvoir apporter la meilleure solution pour chaque situation donnée. Donc, l’analyse situationnelle reste un de ses outils privilégiés.

Mener à bien les veilles technologiques fait fatalement partie intégrante de la mission de l’architecte. Il doit se tenir régulièrement à jour des dernières innovations et normes.

N’est pas architecte qui veut, les expériences, les connaissances et la motivation permanente sont plus qu’indispensables.

 

Engagement

 

Par son niveau d’expertise technique, l’architecte doit être en mesurer d’encadrer une équipe et de superviser l’avancée des travaux comme le ferait un chef de chantier.

Il doit s’assurer régulièrement que la solution choisie/déployée corresponde bien aux exigences donc à ce qui a été défini. Faire faire est une chose, vérifier en est une autre !

Son rôle n’est clairement pas de proposer des compromis à chaque litige, puisqu’il ne peut être juge et parti. Il se doit d’être carré, se conformer à l’état de l’art avant tout.

L’arbitrage reste pour les autres qui devraient logiquement porter la responsabilité de l’écart entre les recommandations de l’architecte et l’état réel du SI contraint par la décision arbitrale.

C’est très important, mais parfois oublié. L’architecte informatique ne doit pas en priorité se soucier des différentes problématiques liées à un système d’information inadapté. Sa priorité est de livrer une architecture cohérente (qui cadre aux besoins fonctionnels exprimés). Le tout en restant proche de l’état de l’art.

 

Où et comment l’architecte exerce ?

 

Le métier d’architecte peut s’exercer aussi bien au sein d’une grande entreprise que dans une ESN de taille modeste.

La problématique avec les grands cabinets de conseil est que parfois l’architecte se trouve sur un sujet qu’il ignore. Donc, il découvre et occupe le terrain en frontal et adresse les questions cruciales à son support en interne. Cette situation est tout simplement infernale pour tout le monde. Cela manque clairement d’éthique et irrespectueux vis-à-vis des clients.

On trouve également un certain nombre d’architectes informatiques qui exercent en freelance. La faculté de refuser une mission devient alors simple quand le sujet n’est pas le sien. C’est un avantage indéniable par rapport aux grosses structures.

Un bon architecte reste l’individu qui sait s’adapter à chaque situation, sa propre conviction ne doit donc pas l’emmener à se cristalliser lors des différents échanges bien intensifiés par des désaccords.

Une bataille technique ne suffit pas toujours pour apporter les réponses réalistes nécessaires vis-à-vis des autres acteurs.

 

En résumé

 

Pour l’architecte, mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine.

L’architecte doit rester un professionnel de l’informatique spécialisé dans la conception et la planification des systèmes informatiques. Son rôle est essentiel pour garantir que les systèmes informatiques répondent aux besoins de l’organisation et qu’ils soient efficaces, évolutifs et sécurisés.

Son périmètre englobe fatalement : la conception, le choix technologique, la coordination, la gestion de la performance, la sécurité, l’évolutivité et la documentation.

L’architecte joue tout simplement un rôle essentiel dans le succès des projets informatiques au sein des organisations … en avoir c’est bien, l’écouter c’est mieux !

Souvenez-vous, l’architecture est l’art et la science de la construction.